Hauteville

Captured

EXIF

f/2.8 1/400 sec 5.5mm ISO 100

Like

Dans les petites chambres des infirmières, la charpente est apparente et la tapisserie à fleurs presque intacte. C'est comme si on avait posé un chalet sur le toit d'un HLM. Le reste du bâtiment de béton est peint en jaune ou rose pâle et lessivable. Les balcons, fidèles aux codes sanitaires, donnent plein sud. Ils surplombent une prairie, et un petit lac artificiel.

Hauteville accueillit le premier sanatorium populaire français, avant de refuser d'être l'une des plus grandes stations climatiques de France, laissant cette primeur au plateau d'Assy, en Haute-Savoie.

La ville n'a pas besoin de neige pour tourner au ralenti. Sur bon nombre de ses façades, on distingue encore le mot "repos".